Dans quelles circonstances doit-on procéder à une greffe osseuse?

On y a habituellement recours, si nécessaire, avant la pose d’un implant. Lorsqu’un patient perd une dent et que celle-ci n’est pas remplacée, l’os de la mâchoire n’est plus stimulé et il se résorbe graduellement. En d’autres mots, son volume diminue.

Les maladies des gencives, le tabagisme et le port de prothèses dentaires sont les causes principales de la perte de volume osseux. C’est à la suite de l’examen et de la prise de radiographies de votre cavité buccale que le chirurgien maxillo-facial déterminera si l’intervention est nécessaire.

En quoi consiste l’intervention?

Il existe plusieurs types de greffons. Le chirurgien peut greffer de l’os humain, provenant du patient ou d’un donneur externe, ou encore utiliser un greffon de nature synthétique. Différents types d’os peuvent être greffés. On les prélève généralement sur la mâchoire inférieure (menton ou région des dents de sagesse) ou sur la mâchoire supérieure (sur les côtés, tout au fond). 
Même si l’intervention peut sembler complexe, elle est relativement simple. Après avoir procédé à une anesthésie locale, le chirurgien pratique une incision sur le site et y insère le greffon. Celui-ci est ensuite recouvert d’une membrane synthétique qui, tout en le maintenant en place, stimulera la croissance osseuse.

Quelle est la période de guérison?

Dans la plupart des cas, une période de guérison de 6 mois est nécessaire avant la pose de l’implant.