Quand doit-on y avoir recours?

On envisage ce traitement lorsque le patient souffre d’un problème de récession gingivale, aussi appelé déchaussement des dents. C’est ce qui arrive lorsque la racine d’une dent est exposée à la suite d’une diminution progressive de la gencive. Celle-ci peut être causée par une mauvaise technique de brossage (trop vigoureuse) ou une hygiène inadéquate.

Sur le plan esthétique, les personnes qui présentent un problème de récession gingivale ont des dents qui apparaissent plus longues que la normale. Ainsi, la greffe de gencive ne restaure pas seulement la fonction gingivale (qui est de protéger les dents et de prévenir une sensibilité excessive au chaud ou au froid), elle rétablit aussi l’apparence naturelle des dents.

En quoi consiste la procédure?

On procède à la greffe de gencive par anesthésie locale, prélèvement du tissu du palais et greffe sous le tissu gingival à l’endroit du site de déchaussement. Le chirurgien pose ensuite des points de suture qu’il retirera dans les semaines qui suivent. L’intervention, confortable et sans douleur, dure environ 1 h 30.

Quels sont ses avantages?

La greffe présente de nombreux avantages : elle renforce et stabilise la gencive ; elle réduit la sensibilité lorsque la racine est exposée ; et elle permet au patient d’arborer un plus beau sourire. De plus, son taux de réussite est très élevé.